Une nouvelle application mobile apporte au public américain une longue liste de productions cinématographiques et télévisuelles chinoises. Cela s’appelle «Smart Cinema USA». Et il est lancé en marge du Festival du film et de la télévision sino-américain qui se déroule à Los Angeles.

La Chine produit de plus en plus de films à gros budget, mais seule une fraction de celle-ci rencontre le public américain. Une nouvelle application appelée «Smart Cinema USA» vise à changer cela. Le PDG Jack Gao a pris la parole au 15e festival cinématographique et télévisé sino-américain pour annoncer son lancement officiel.

Toucher le public américain

Le film chinois a enfin la possibilité d’être projeté à travers l’Amérique du Nord, en ciblant non seulement les millions de Chinois d’outre-mer mais également des amis américains qui s’intéressent de près à la culture chinoise.

Ci-dessous les détails de cette nouvelle en anglais :

Le public non chinois aura accès aux sous-titres anglais, ainsi qu’à un commentaire commenté par le célèbre comédien américain d’origine chinoise Joe Wong. Il a expliqué que lorsqu’ils font le commentaire, ils parlent beaucoup de la période. Par exemple, si le film se passe dans les années 90, on parle des chansons de l’époque.

Un festival qui constitue une véritable plateforme d’exposition

Le festival continuera à diffuser des films à Los Angeles jusqu’à la fin du mois de novembre. Et certains d’entre eux sont accessibles à tous ceux qui les regardent sur leurs appareils. Smart Cinema est déjà présent en Chine depuis plus d’un an et a généré près de 4 millions de dollars de ventes de billets virtuels.

Contrairement aux plateformes de streaming traditionnelles basées sur l’adhésion, il vend des billets individuels pour chaque titre, de sorte que les cinéastes bénéficient également des redevances. Bien que limité aux appareils mobiles et aux tablettes, certains dirigeants estiment pour l’instant que la technologie 5G émergente pourrait la rendre plus populaire.

Article précédent
Que faire de ses longues soirées d'hiver ?
Article suivant
Pas d'autres articles