L’Arabie Saoudite a mis fin à son interdiction imposée aux cinémas depuis des décennies. Ce pays est considéré comme une destination très conservatrice. D’ailleurs, certaines des interdictions imposées par le gouvernement semblent souvent assez illogiques. Heureusement, les choses ont bien évolué ces derniers temps.

Ainsi, le premier cinéma de Djeddah en est un exemple concret de cette évolution. Cet établissement a ouvert ses portes récemment dans le centre commercial Red Sea Mall. Le site, exploité par Vox, a ouvert ses portes après que le royaume eut mis fin à son interdiction imposée aux cinémas l’an dernier.

Un lieu dédié au cinéma, qui ravira sûrement les habitants

Les cinémas Vox de 12 salles, qui comprennent des salles de cinéma Gold, Children et IMAX, ont début avec des projections de Glass, de Mary Poppins Returns et d’Aquaman. Chaque semaine, le cinéma devrait diffuser environ six nouveaux films.

Voici la première projection de films dans le pays :

Cameron Mitchell, PDG de Majid AI Futtaim Cinema (Vox), a déclaré que le royaume avait le potentiel d’atteindre un nombre élevé de spectateurs. Si vous regardez Dubaï, ils ont environ 15 millions de clients par an. En ce qui concerne l’objectif à court terme en Arabie Saoudite, la société attend à ce que le marché atteigne environ 30 millions de clients, a indiqué le fondateur du groupe.

Un important investissement

L’année dernière, Vox a confirmé son intention d’investir 533 millions de dollars en Arabie Saoudite afin d’ouvrir 600 salles au cours des cinq prochaines années. Plus largement, le royaume devrait ouvrir près de 350 salles de cinéma avec 2 500 écrans d’ici 2030, dans le but de générer près d’un milliard de dollars de ventes de billets par an pour un public de 32 millions de personnes.

En août, le royaume a octroyé sa quatrième licence de cinéma à Lux Entertainment Company en partenariat avec le groupe Al-Hokair pour le tourisme et le développement. Le groupe rejoint les autres opérateurs sous licence.

Article précédent
Kate Hudson allaite sa petite fille
Article suivant
Pas d'autres articles