22/11/63 est la nouvelle série d’action et de science-fiction, lancée le 15 Février dernier, et qui fait d’ores et déjà sensation. La cause de cette déferlante vague d’engouement se résume en quelques points saillants dont le plus important se nomme Stephen King. La série est en fait une adaptation sur petit écran du polar de cet auteur dont le génie n’a pas été sacrifié aux profits des idées des scénaristes en mal de reconnaissance, cette fois-ci. Découvrons sans attendre pourquoi cette série est l’une des meilleures du moment.

L’histoire

A la base, le roman, et donc le thème principal développé dans la série, raconte l’histoire d’un professeur de Littérature,Jake, qui fait une fascinante découverte dans un mystérieux placard, au fond d’un Diner miteux. Ce placard se trouve être en faitune sorte de machine à remonter le temps, jusqu’en 1960 exactement.22/11/63 se déroule donc en majorité au début des années 1960. La suite va emmener Jake à se lancer dans une mission temporelle assez particulière, à la demande de son ami Al. La mission consiste, ni plus ni moins, à empêcher l’assassinat du président John Fitzgerald Kennedy afin demodifier le cours de l’histoire et surtout pour éviter la guerre du Vietnam. Une petite intrigue où la science-fiction, le suspense et l‘action seront à l’honneur.

L’équipe de production

Le succès de la série, en seulement quelques jours après son lancement n’est pas un hasard. Et pour cause, on retrouve une équipe chevronnée et bien encadrée par Stephen King lui-même. Tout ceci dans le but de garder autant que possible l’authenticité et l’originalité de l’écrit pour être parfaitement en phase avec l’essence même de l’œuvre. On retrouve donc un trio infernal à la tête de ce projet en la personne decelle à qui l’on doit le scénario, Bridget Carpenter, rejointe par JJ Abrams et Kingeux-mêmes. Le but ultime n’est pas de faire durer le show comme ils le disent, mais d’avancer à un rythme soutenu  afin d’offrir au public une histoire captivante carburé au  suspense et à l’adrénaline épisodes après épisodes.  Voilà pourquoi 22/11/63 a prendra la forme d’une mini-série limitée, étalée sur 8 épisodes seulement, dont vous en connaitrez le fin mot après un mois seulement.

Un casting émoustillant

Jake, le héro de l’histoire est interprété par James Franco. Il crève l’écran en livrantune performance qui égale ses interprétations saluées en 2011, dans 127 Heures. La réussite de la série est en partie due à ce charisme élégant et tout en nuance qu’il met en valeur dans chacun de ses passages dans l’intrigue. Cependant, il ne sera pas le seul à transporter la série d’aventures en aventures. On retrouvera notamment le charme et l’aura de Sarah Gadon (Cronenberg), aux Cotés de James, dans le rôle de sa partenaire d’écran, Sadie. Chris Cooper, Josh Duhamel et T.R. Knight seront également de la partie pour nous livrer des performances soignées et tellement bluffantes qu’ils en deviennent tout bonnement méconnaissables.

Le décor

Puisque la série se déroule en grande partie dans les années 1960, l’amour du détail et de la perfection est l’une des raisons qui font que cette aventure soit inégalable. En effet, la production a mis le paquet sur une reconstitution minutieuse, en commençant par des décors impressionnants de réalité jusqu’à des costumes clinquant d’authenticité. Tout à coup, leterme « rétro »prend tout son sens lorsqu’on plonge dans cet univers méticuleusement revisité. La reconstitution est tout simplement ahurissante, tant est si bien que l’on a l’impression de partir en balade avec Jack, comme des touristes, à travers cette Amérique post-Seconde Guerre Mondiale fascinante.

celeber.ru
Article précédent
Jessica Biel souffle ses 34 bougies et… sur une carrière qui aurait pu la mener loin
david-hasselhoff-alerte-a-malibu
Article suivant
David Hasselhoff sera de la partie dans le remake grand écran, R Rated d’Alerte à Malibu